Le canoë-kayak > Quelques explications • Guide rivière Ardèche - Yves Moquet

Le canoë-kayak ?

C'est une expression qui ne correspond à rien en tant que telle. Elle provient simplement de la volonté de la fédération française de canoë-kayak de valoriser les deux embarcations historiques. L'une et l'autre ont leurs spécificités et leurs adeptes.

Le Kayak


Pagaie double, kayakiste assis au fond du bateau.

kayak pour faire une descente canoë kayak en Ardèche avec Yves Moquet
  • En kayak, on utilise une pagaie double :

C'est à dire : un manche avec une pâle fixée à chaque extrémité. La plupart des pagaies de kayak sont dites : "croisées" : En effet, pour diminuer l'impact de la prise au vent lorsque qu'on navigue face à celui-ci, l'usage a voulu qu'on tourne les pâles de 45°, l'une par rapport à l'autre.

  • Le kayakiste est assis au fond du bateau afin d'abaisser le centre de gravité et par conséquent améliorer la stabilité.
  • Les kayaks, contrairement à certaines idées reçues, peuvent être à une, deux, trois, quatre places ; certaines réalisations ont même permis d'embarquer sept pagayeurs.
  • Ils peuvent être ouvert ou fermé, avec les formes, les longueurs, les largeurs les plus variées selon les usages.

Le Canoë


Pagaie simple, canoéiste à genoux (ou assis sur un banc).

canoë pour faire une descente canoë kayak en Ardèche avec Yves Moquet
  • En canoë, on utilise une pagaie simple :

La pâle qui est la partie qu'on immerge est fixé à une extrémité du manche tandis que la poignée appelée "olive" est fixée à l'autre extrémité. Ces deux parties sont fixées dans le même axe afin de contrôler avec l'olive, l'orientation de la pâle selon ses besoins.

  • Le canoéiste est à genoux (non pour adresser des prières au dieu de la rivière mais pour améliorer son équilibre) assis sur un barreau, un pouf, parfois un vrai siège !
  • Là encore, les idées reçues laissent supposer que le canoë est forcément biplace ! Il n'en est rien. Il peut être à une, deux, trois, quatre, vingt places et plus selon les usages et les traditions.
  • Il peut être ouvert ou fermé, posséder les formes, les longueurs, les largeurs les plus diverses selon les usages.